RSS

Résultat du concours des CD de l’ED

Bienvenue sur la page d'actualités de l'École doctorale 564 : «Physique en Île-de-France»

logo-psl logo-su logo-up logo-upsay

Formations

  • Cryogenic electron microscopy (cryoEM) revolutionising
    macromolecule structure determination
    2024-06-19

    During her stay at ENS as visiting professor, Tzviya Zeev-ben-Mordehai from the Bijvoet Centre for Biomolecular Research, Utrecht University, Netherlands, will give two lectures open to al


    Contact : Q2hyaXN0aW5lJTIwR291cmllcg==

  • Courses on  Supersymmetry at LPTHE
    2024-05-02

    An introduction to Supersymmetry, by three researchers from the LPTHE, for all (PhD)-students interested in high-energy physics. In 9 lectures it will all aspects from the motivations to phenomenology, and connections with extra-dimensions and string theory.


    Contact : TWFyayUyMEQuJTIwR29vZHNlbGw=

  • Offre de formation Enseignants Chercheurs SU
    2024-05-02
    Date limite mercredi 31 juillet 2024 à minuit

    Le service de la formation des personnels a développé ces derniers mois une offre de formation importante, à destination des enseignants et enseignants-chercheurs.
    Communication scientifique :

    • « Concevoir un graphical abstract sur PowerPoint » : le 13 mai 2024.
    • « Dynamiser vos dossiers de demande de financement » : le 22 mai 2024 puis 2h en accompagnement individuel.
    • « Concevoir des posters scientifiques attractifs » : les 23 et 24 mai 2024.
    • « Vulgariser vos écrits scientifiques et vos prises de parole » : les 27, 28 et 29 mai 2024.
    • « Faire visiter son laboratoire de recherche » : les 6 et 7 juin 2024.
    Encadrement :
    • « Animer une équipe de recherche » : les 10 et 11 juin et le 11 juillet 2024.
    • « Etre enseignant-chercheur et responsable hiérarchique » : les 27 et 28 juin 2024.
    • « Conduire un projet scientifique » : les 4 et 5 juillet 2024.
    Accompagnent à la pédagogie :
    • « L’apport des technique théâtrales en pédagogie » : les 3, 4 et 6 juin 2024.
    • « A la découverte de sa voix : soutien et puissance » : les 10, 11 et 13 j
    • « PSSM » : les 23 et 24 mai 2024.
    Pour plus d’information, aller sur la page web etcliquer sur les onglets correspondant à la formation


    Contact : UyVDMyVBOXZlcmluZSUyMExhY29tYmU=

Prochaines soutenances

  • 2024-06-17 : Ulysse Reglade (LPENS)
    Contrôle quantique d’un qubit de chat à temps de bit-flip macroscopiques.
  • 2024-06-17 : Ilya Karuseichyk (LKB)
    Multiparameter Method of Moments for Sources Resolving and Characterization

    À : , à 14:00

    In this research, we address the celebrated problem of separation estimation between point sources of light. By employing the parameter estimation approach based on statistical moments, we expand the traditional scope of this problem to include cases where bright sources share mutual coherence. We study models of sources with different statistics and coherence properties, including instances of non-classical statistics or separation-dependent coherence. Analyzing multiple parameters estimation such as sources’ relative and absolute brightness, phase, and centroid position, we compare the moment-based sensitivity of the spatial mode demultiplexing technique, direct imaging, and the quantum Cramer-Rao bound, demonstrating a practical estimation method that is often quantum-optimal at the same time. Additionally, we apply this approach to efficiently characterize Gaussian states, offering a simpler alternative to computationally intensive optimization-based traditional methods

  • 2024-06-17 : Elise Madec (MSC)
    Etude multiparamétrique de la caractérisation du sécrétome produit par turbulence : lien entre identité, pureté et activité thérapeutique

    À : Campus Saints Pères - étage 2 - salle R229 - 80 , à 15:30

    Le sécrétome de cellules souches mésenchymateuses (CSMs) est composé de facteurs solubles et de vésicules extracellulaires (VEs) médiant un effet paracrine dans leur rôle d’immunomodulation et de régénération. Comparativement aux cellules elles-mêmes, l’utilisation de ce sécrétome s’est révélée moins immunogène et moins tumorigène, ce qui en fait une thérapie prometteuse pour de nombreuses maladies. Cependant, leur production à grande échelle et leur mise sur le marché selon la réglementation comporte de nombreux enjeux. En parallèle du développement d’un procédé de production massif et extensible, basé sur la turbulence et répondant aux Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF), l’établissement de contrôles qualité (CQs) est essentiel pour la production industrielle d’un sécrétome enrichi en VEs. Pour cela, la réglementation européenne exige l’utilisation de méthodes analytiques validées et certifiées selon l’ICH Q2(R2) afin de déterminer chaque attribut qualité (AQ) du produit. Actuellement, aucune réglementation n’est définie pour l’utilisation clinique des VEs, mais des recommandations ont néanmoins été publiées pour standardiser leur étude. La méthode NTA (Nanoparticle Tracking Analysis) a été validée ici pour quantifier la concentration et la taille en particules totales, correspondant à l’AQ « quantité ». Sa gamme de travail, comprenant la linéarité et les limites de détection et quantification ; sa justesse, d’après un matériel de référence en silice, physico-chimiquement proche des caractéristiques des VEs ; et sa précision, comprenant à la fois la répétabilité, la fidélité intermédiaire et la reproductibilité inter laboratoire, ont été évaluées. De même, le kit MACSPlex EV, permettant la détection de 39 marqueurs de VEs par cytométrie en flux, a été validé pour déterminer le phénotype des VEs, répondant à l’AQ « identité » et partiellement à l’AQ « pureté ». Enfin, un test fonctionnel in vitro, le scratch test, a été optimisé pour évaluer les capacités angiogéniques et régénératives du sécrétome enrichi en VEs, répondant à l’AQ « activité biologique ». Grâce à ce panel de méthodes, une étude de la stabilité du sécrétome et de la variabilité inter-lot a été menée afin d’établir les premières spécifications associées au produit. Les résultats ont montré une forte influence de la température et du temps de conservation. Un stockage à 4ºC à court-terme a permis de réduire l’impact du premier cycle de congélation délétère au produit. Cependant, au-delà d’une semaine de stockage, une congélation à -80ºC était nécessaire, les cycles de congélation décongélation restant néanmoins à éviter. En outre, la méthode d’isolation utilisée pour concentrer le produit s’est avérée déterminante pour les propriétés finales du sécrétome. L’ultracentrifugation a conduit à une absence d’effet thérapeutique in vitro et une instabilité plus forte du sécrétome aux cycles de congélation, comparé à une concentration par filtration à flux tangentiel. D’autre part, l’ajout de la turbulence en 3D s’est avérée produire un sécrétome au profil différent mais efficace in vitro, en comparaison à une carence en sérum traditionnelle en flasques. Un enrichissement en marqueurs de CSMs a particulièrement été observé pour les productions en turbulence en bioréacteurs de 10L. Ces résultats doivent être couplés à des tests d’immunomodulation, de toxicité mais aussi à une vérification des impuretés et des tests de stérilité. La détermination du mode d’action du sécrétome, couplé à une caractérisation précise du produit en lien avec le procédé de production, permettra de déterminer une dose en corrélation avec les résultats in vitro et in vivo. Cette étude est une des rares initiatives réduisant l’écart vers la conformité réglementaire du CQ des VEs dans le but d’accélérer les essais cliniques. Les futures étapes devront être guidées par une analyse de risques et le Quality by Design conforme aux BPF pour répondre efficacement aux enjeux réglementaires.

  • 2024-06-18 : Mathieu Lizee (LPENS)
    Du rôle de la dynamique dans le transport des liquides aux nanoéchelles

    À : Amphi IPGG Institut Pierre-Gilles de Gennes 6 Rue Jean Calvin, 75005 Paris , à 14:00

  • 2024-06-18 : Guillaume Costa (SPEC)
    Intermittency, Singularity & Reversibility on Log-lattices

    À : L’orme des merisiers, 91191 Cedex, Gif-sur-Yvette, Bat.772, Amphi Bloch , à 10:00

    En 2019, Campolina & Mailybeav ont développé un nouveau cadre, les grilles logarithmiques per- mettant de réaliser des simulation à haute résolution grâce à l’utilisation de modes exponentiellement espacés dans l’espace de Fourier. Une telle construction rappelle les shellmodels bien connus. En utilisant ce nouveau cadre, cette thèse aborde le sujet de l’intermittence, des singularités et de la réversibilité dans les écoulements turbulents. Nous nous intéressons tout d’abord à la capacité du système à reproduire des caractéristiques in- termittentes, telles que des bursts de dissipation d’énergie, observées dans des écoulements réels. Une explica- tion possible de ce phénomène est l’existence de singularités complexes des champs de vitesse dont les parties imaginaires pilotent la dissipation. En atteignant l’axe réel (i.e une par- tie imaginaire nulle), elles génèrent un burst de dissipation et peuvent conduire à des scénarios de blowup. A travers l’étude de l’existence de blowups dans différents scénarios (écoulements hyper, hypovisqueux et classique), nous étudions l’existence de singularités complexes dans notre modèle. En introduisant la no- tion d’efficacité, nous montrons qu’il est possible d’observer des blowups visqueux dans le contexte des équa- tions de Navier-Stokes réversibles, in- troduites pour la première fois par Gallavotti en 1996. En utilisant ces équations modifiées, nous étudions l’existence d’une solution faible dissi- pative. Enfin, nous étudions les pro- priétés statistiques des équations de Navier-Stokes réversibles mettant en évidence l’existence d’une transition de phase du second ordre et exam- inons la conjecture de Gallavotti con- cernant l’équivalence d’ensembles en- tre les équations de Navier-Stokes et leur homologue réversible.

  • 2024-06-19 : Louis Waquier (MPQ)
    Capteur optomécanique pour la biophysique : application à l’adhésion d’une cellule unique

    À : UFR Physique, Bâtiment Condorcet, Amphithéâtre Pierre-Gilles de Gennes, 4 rue Elsa Morante, 75013 Paris , à 14:00

    De nombreuses avancées en biophysique ont été générées par des progrès en instrumentation. Mesurer des objets biologiques individuels avec une sensibilité et une résolution temporelle accrues devrait permettre d’enrichir notre compréhension des mécanismes du vivant. Les progrès technologiques en nanofabrication ont considérablement amélioré les nanosystèmes électro- et opto-mécaniques (NEMS/NOMS) utilisés pour la détection biologique, en particulier pour la mesure de virus et de bactéries individuels. Pour la mesure de cellules individuelles, les systèmes mécaniques miniatures actuels, tels que la microscopie à force atomique ou les micro-leviers, sont cependant limités à une centaine de kilohertz de fréquence mécanique. Le capteur utilisé dans cette thèse s’inscrit dans cette lignée et propose de dépasser cette limite. Il s’agit d’un disque d’épaisseur nanométrique et de rayon micrométrique, en arséniure de gallium, présentant un couplage optomécanique entre des modes optiques de galerie aux longueurs d’onde telecom (1.55 µm) et des modes mécaniques à une fréquence d’une centaine de mégahertz. La grande sensibilité de ces modes à des perturbations extérieures permet la détection d’objets déposés sur le capteur, que ce soit à l’air libre ou en milieu liquide. Dans un premier temps, nous mesurons à l’air libre la masse (fg) et l’élasticité (GPa) de nanoparticules individuelles ayant des dimensions et des propriétés similaires à des virus. Ensuite, grâce au même capteur, nous analysons l’évolution de la géométrie et de la masse de gouttes nanométriques (10 aL) en temps réel (ms) pendant leur évaporation dans un environnement gazeux saturé. Après des adaptations pour permettre le fonctionnement du capteur en milieu liquide, des mesures optomécaniques de cellules individuelles sont réalisées dans des conditions physiologiques. Ces mesures, qui sondent une épaisseur d’environ une centaine de nanomètres de la cellule, permettent d’observer les différentes phases de l’adhésion et de l’étalement cellulaire. Leur interprétation donne accès à plusieurs propriétés physiques, mécaniques et optiques, des complexes d’adhésion. De plus, une analyse du bruit de notre signal optique de sortie révèle la sensibilité du capteur à l’activité métabolique des cellules jusqu’au mégahertz.

  • 2024-06-19 : Theophile Carniel (LIED)
    Complex networks in entrepreneurial ecosystems : clustering methodologies and topological structure

    À : Bibliothèque d’Agoranov, 96bis boulevard Raspail, 75006 Paris , à 10:00

    Venture capital, through choices in allocating financial capital, has become an important driver of emerging technologies. The impact of venture capital funding on innovation has been evidenced, and recent works have started to more specifically study the resilience of VC-backed innovation, a matter of particular relevance in a world where crises have become more and more frequent. Furthermore, innovation networks (modeled through patent data) on the one hand and venture capital networks on the other have been the subject of quantitative investigation, but there has been no endeavor to investigate the structure of the network linking venture capital to the technologies they fund. To study its topological structure, we perform large-scale analysis of financial, startup and patent datasets obtained through commercial databases. The network linking investors and patents is bipartite, with the two node classes being the investors and the patents. This network is very large and sparse (roughly 240 000 investors and 870 000 patents), making its analysis computationally difficult, and does not take into account the fact that investors belong to distinct types and patents to technological categories. We remediate this by regrouping homogeneous nodes in each class (clusters) in order to create a coarser-grained view of the network, resulting in a much smaller and denser network and facilitating the analysis by studying the behaviors of groups of similar actors rather than individuals (network of observations at the species level rather than at the individual level). In the first part, we devised a novel clustering method for venture capital investors in entrepreneurial ecosystems. We computed 5 characteristic distributions for each individual investors based on their investments, and computed the pairwise similarity for all investors. We then detected clusters based on the similarity graph linking all investors, uncovering highly interpretable homogeneous investor clusters heterogeneous in size. We showed that this approach was robust to feature decimation, yielding similar high-level clusters when clustering only on a subset of the 5 characteristic distributions, suggesting underlying complex investment patterns. These results provided us with insights into the emergence of new actors of venture capital following events such as the 2008 financial crisis or the 2013 venture frenzy. In the second part, since patent data is mostly textual information, we presented a topic modeling method that automatically extracts groups of thematically similar documents from a corpus of text documents. To validate it, we tested it on a smaller corpus of documents similarly-structured to patents : scientific articles. We used natural language processing models to automatically extract research topics from the titles and abstracts of the articles and analyzed the results. In the third part, we presented a study of the startup-led innovation funding ecosystem. We built a bipartite network directly linking investors to patents owned by the startups they fund. We leveraged the approaches previously described to cluster investor nodes and patent nodes, creating a coarser-grained view of the network. Using structural metrics originally developed to study bipartite ecological networks, we found this network to be topologically mutualistic, with a heterogeneous degree distribution, a high nestedness and a low modularity. This specific structure is due to the prevalence of links between generalist investors and general purpose technologies i.e. technologies with a broad spectrum of applications. This network structure implies non-linear response to crises, with the system weakly affected by negative events affecting specialist nodes and strongly affected by negative events targeting generalist nodes.

  • 2024-06-20 : Yann Proto (LPTHE)
    Geometry of heterotic compactifications
  • 2024-06-20 : Camille Le Scao (MSC)
    A front propagation model of leaf growth

    À : UFR de Physique, bâtiment Condorcet, 10 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 Paris, Salle 454A-Luc Valentin , à 14:00

    Leaves are photosynthetic organs with primarily determinate growth and come in an immense variation of shapes, sizes, and vascular networks. The vascular system, distributing water and collecting nutrients, also presents a variance of architecture with parallel, ramified, or looped vein networks but often shows a primary vein with regular left-right oscillations. During morphogenesis, two modes of growth are distinguished: diffuse and marginal. As many different molecular pathways are involved in leaf development, we require simplification to understand how leaf shape emerges from local rules. This thesis explores the coupling between leaf growth and venation pattern formation. We consider a growth focused on the leaf margin and describe a minimal leaf growth model based on propagating interfaces and regular vein spacing. We first investigated an imposed leaf shape with unidirectional growth and found an unstable primary vein. Its dynamics are described by an iterated function whose geometry explains the instability. In a second case, when the growth of the vascular system and the growth of the leaf are interdependent, the vascular network dynamics and the leaf shape are stabilized by local growth. To verify our hypothesis, we present a proof of concept for leaf growth tracking of an Osmunda regalis fern leaf.

  • 2024-06-21 : Léo Régnier (LPTMC)
    Marches aléatoires affamées

    À : 4 place Jussieu Paris 5è , à 14:00

    The exploration of the environment by a forager and the impact of foraging on the future dynamics of the same forager form a complex mechanism. Whether it is the intricate geometry of the visited domain, correlations between jumps, or dynamic interactions (due to factors such as starvation or acceleration/deceleration upon resource consumption), multiple elements come into play when dealing with these seemingly simple systems that exhibit a rich phenomenology. To briefly summarize, this thesis is organized into five chapters, each progressively introducing an additional layer of complexity compared to the preceding one. In the first chapter, we introduced the time $\tau_k$, representing the duration between the visits to the $k^\text{th}$ and $(k+1)^\text{st}$ new sites. We demonstrated that incorporating this random variable provides a comprehensive characterization of exploration dynamics in the one-dimensional case, not only for symmetric nearest neighbor jumps but also for persistent or asymmetric scenarios. In the second chapter, we extended our analysis to characterize the time between visits to new sites in a more general context, considering Markovian (memoryless) random walks in any dimension and for general jump processes. The third chapter presented an initial exploration into non-Markovian random walks interacting with their visited domain, elucidating how this interaction influences exploration dynamics. The fourth chapter delved deeper into the realm of non-Markovian random walks by characterizing the equivalents of $\tau_k$ for one-dimensional processes on a semi-infinite medium, specifically the record ages, which also play a crucial role in extreme value statistics. Finally, in the fifth chapter, we synthesized the knowledge acquired from these results to deduce the dynamics of the starving random walk, taking a detour through the theory of extreme value statistics.

  • 2024-06-24 : Kilian Hersent (IJCLab)
    Field Theories on Quantum Space-Times: Towards the Phenomenology of Quantum Gravity

    À : Amphi 2, Bâtiment 210, rue Henri Becquerel, 91440 Bures-sur-Yvette , à 14:00

    Noncommutative geometry is a mathematical framework that expresses the structure of space-time in terms of operator algebras. By using the tools of quantum mechanics to describe the geometry, noncommutative space-times are expected to give riseto quantum gravity effects, at least in some regime. This manuscript focuses on the physical aspects of these so-called quantum space-times, in particular through the formalism of field and gauge theories. Scalar field theories are shown to possibly trigger mixed divergences in the infra-red and ultra-violet for the 2-point function at one loop. This phenomenon is generically called UV/IR mixing and stems from a diverging behaviour of the propagator. The analysis of such divergences differs from the commutative case because the momentum space is now also noncommutative. From another perspective, a gauge theory on κ-Minkowski,a quantum deformation of the Minkowski space-time, is derived. A first perturbative computation is shown to break the gauge invariance, a pathological behaviour common to other quantum space-times. A causality toy model is also developed on κ-Minkowski, in which an analogue of the speed-of-light limit emerges. The phenomenology of quantum gravity arising from quantum space-times is discussed, together with the actual constraints it imposes. Finally, a toy model for noncommutative gravity is tackled, using the former κ-Minkowski space-time to describe the tangent space. It necessitates the notion of noncommutative partition of unity specifically defined there.

  • 2024-06-24 : Ye Mou (INSP)
    Manipuler l’effet Faraday inverse par l’utilisation de nanostructures plasmoniques inversement conçues

    À : Campus Jussieu, 4 Place Jussieu, Paris 5è, Bâtiment Esclangon, Amphithéâtre Astier , à 14:30

    L’effet Faraday inverse est un processus magnéto-optique permettant la magnétisation de la matière par une excitation optique porteuse d’un spin non nul de la lumière. Cette interaction lumière-matière dans les métaux à l’échelle nanométrique résulte de la création de courants de dérive via les forces non linéaires que la lumière applique aux électrons de conduction. En particulier, ce phénomène a été considéré jusqu’à présent comme symétrique; les polarisations circulaires droite ou gauche génèrent des champs magnétiques orientés dans la direction de propagation de la lumière ou dans la direction opposée à la propagation. Nous démontrons ici qu’en manipulant localement la densité de spin de la lumière dans des nano-antennes plasmoniques inversement conçues, l’effet Faraday inverse peut être chiral et générer de forts champs magnétiques stationnaires dus aux courants de dérive uniquement pour une hélicité de la lumière entrante; nous démontrons aussi que ce processus magnéto-optique peut avoir sa symétrie inversée, ce qui était considéré comme impossible; et qu’il peut même générer des photocourants de dérive unidirectionnels en tant que nano-source accordable pour un rayonnement THz linéaire. Ce nouveau concept optique de manipulation de l’effet Faraday inverse par des nano-antennes plasmoniques trouve diverses applications dans le contrôle ultrarapide des domaines magnétiques, non seulement dans les technologies de stockage de données ultrarapides, mais aussi dans des domaines de recherche tels que la spectroscopie THz à l’échelle nanométrique, le piégeage magnétique, les skyrmions magnétiques, le dichroïsme circulaire magnétique, la manipulation de matériaux magnétiques, le contrôle du spin, la précession du spin, les courants de spin et les ondes de spin, entre autres.

  • 2024-06-24 : Andrea Demarchi (C2N)
    Nonlinearités optiques dans les nanostructures actives en semiconducteur III-V sur silicium

    À : Amphiteatre du C2N, Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies, 10 Boulevard Thomas Gobert, 91120 Palaiseau , à 10:00

    Hybrid integrated micro- and nanolasers enable efficient light emission at chip scale with reduced power consumption and footprint. Their unique properties make them good candidates for overcoming the limitations of copper-based interconnects. Together with this, the exploitation of their optical nonlinearities has been shown to be effective in the demonstration of nonlinear activation functions in the context of optical neuromorphic computing. The thesis presents the design, fabrication and characterisation of InP-on-Si microdisk laser diodes, together with the modelling and characterisation of the latter in the injection locking regime to demonstrate an all-optical nonlinear activation function unit. The design is based on numerical simulations to study the electro-optical properties of the device. Considering a disk of 3.75 um radius, it is shown the possibility of achieving sub-mW operation with DC electrical pumping. The fabrication of the devices follows, based on the adhesive bonding of the III-V and SOI sections. In the experimental characterisation, sub-mW operation is reported for the 3.75 um radius disk (390 uA of laser threshold current at 1.06 V applied bias). The final section demonstrates the microdisk as an nonlinear activation function unit. After the modelling of the device in the injection locking regime, two different characterisations are reported at 10 kHz and 2 GHz modulation, respectively. The first case shows a saturating, sigmoid and bistable responses. The second case reports a clipped GeLU, a sigmoid and an inverse ELU response.

Événements

Appels à projets et à candidatures

  • Missions d’enseignement à Université Paris Cité 2024-06-12
    Date limite jeudi 27 juin 2024 à 17:00:00

    L’UFR est à la recherche d’enseignants ! Deux possibilités pour candidater : → Mission doctorale pour les personnes en thèse (peu importe l’année) Le dossier à compléter est téléchargeable à https://u-paris.fr/campagne-dattribution-des-missions-denseignement/ Il faut aussi remplir le formulaire accessible ici https://foire.physique.univ-paris-diderot.fr/foire/candidatureME → Vacation pour tous (en thèse, en post-doc, ingénieurs, chercheurs) Envoyer un cv et les domaines qui vous intéressent (électromagnétisme, optique, électronique, mécanique, etc) à foire@univ-paris-diderot.fr

    Q29udGFjdCUyMA==

  • Missions d’enseignement à l’ENS et au CPES 2024-06-05
    Date limite mardi 02 juillet 2024 à minuit

    Le département de physique de l’ENS et le CPES proposent des missions d’enseignements à destination des nouveaux étudiants qui vont s’inscrire à la rentrée ou des 2e année. Les missions sont susceptibles de débuter en Septembre 2024.

  • INSP (ex-ENA) SM concours d’entrée réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat 2023-02-02

    Un concours externe spécial d’entrée à l’INSP (ENA) sera ouvert en 2023, réservé aux titulaires d’un doctorat pour l’accès aux emplois de la haute fonction publique (administrateur de l’Etat, par exemple au ministère de la transition écologique ou de l’enseignement supérieur et de la recherche, en juridiction administrative ou financière, inspection générale, préfectorale, carrière diplomatique, etc.). Trois épreuves sont au programme: une note sur dossier, un entretien, un oral d’anglais. Une préparation à distance et sans frais est envisagée, assurée comme chaque année par un membre de l’association des anciens élèves de l’ENA/INSP. Pour toute demande d’inscription à la préparation, s’adresser pour le concours docteurs INSP directement à prepa.insp@mail.com ou, pour les autres concours INSP, à l’université de Strasbourg marcsimon@unistra.fr, directeur de la classe préparatoire de sciences-po aux concours de la haute fonction publique. Le nombre de places étant limité, les demandes d’inscription à la préparation seront traitées par ordre de réception.

    Q29udGFjdCUyMA==

Brèves